Formation - Aperçu de la formation

Le programme s’étend sur 2 ans. Il inclut 17 uni

tés d’enseignement (UE) distribuées dans 3 grandes catégories : 1) médecine, 2) santé publique, et 3) épidémiologie et recherche. Le programme comprend des cours magistraux, des séminaires, des stages cliniques dans les hôpitaux centraux et dans des hôpitaux de districts en région éloignée, et l’initiation à la recherche par la pratique. Le dernier trimestre est dédié à la réalisation du projet de mémoire.

  • Le premier trimestre est centré sur les maladies infectieuses, l’introduction à la santé publique et les sciences sociales.
  • Les second et troisièmes trimestres débutent par des cours de recherche quantitative et qualitative, ainsi que d’épidémiologie et de statistiques. Les étudiants doivent écrire un protocole collectif sur une thématique donnée, comprenant un volet quantitatif et un volet qualitatif.  Après 2 mois de cours, les étudiants doivent partir durant un mois par petits groupes à travers le pays pour collecter les données du projet collectif. A leur retour, ils doivent durant 2 mois analyser les données et produire un rapport de recherche.
  • Le quatrième trimestre consiste en des stages cliniques, à raison de 5 semaines à effectuer dans des hôpitaux centraux de la capitale et 5 semaines dans des hôpitaux de districts situés en région éloignée.
  • Le cinquième trimestre est centré sur l’écriture du protocole. Les étudiants ont des cours de statistiques avancées et un cours de démographie.
  • Le 6ème trimestre est centré sur la finalisation du protocole de recherche. Les étudiants ont aussi des cours de santé publique avancée, ainsi que d’épidémiologie avancée. Ils ont également des séminaires cliniques.
  • Les 7ème et 8ème trimestres sont consacrés à la réalisation du projet de mémoire et l’écriture du mémoire.

Par ailleurs, il y a tout long des 2 années d’étude, 15 séminaires thématiques d’une semaine dans lesquels différentes thématiques (paludisme, tuberculose, santé materno-infantile, médicaments, nutrition…) sont abordées sous différentes perspectives (physiologie et pathophysiologie, clinique, santé publique et sciences sociale) avec une emphase sur la pratique en zone tropicale.