TUBERCULOSE AU YUNNAN : ETUDE DE LA QUALITE DE VIE DES PATIENTS EN TRAITEMENT DOTS (Xishungbanna, Yunnan, Chine)

Présenté par : Dr Ying CHEN

Avec une prévalence de 187 tuberculeux pour 100.000 habitants et 30 % de résistance, la tuberculose est un des problèmes majeur de santé publique en Chine (au 2ème rang des 22  pays les plus touchés dans le monde ). En dépit de millions de dollars investis, la Chine fait face à d’importantes difficultés pour contrôler la tuberculose, en raison notamment de l’étendue de son territoire, de sa forte démographie et d’un engagement politique sans doute insuffisant.

La qualité de vie (QdV) des patients dans une maladie chronique influe sur l’observance et les résultats du traitement. L’objectif de l’étude était d’évaluer la QdV des patients au cours du traitement antituberculeux en utilisant un questionnaire à 24 questions que nous avons adapté à la tuberculose à partir du questionnaire générique SF-36 de l’OMS. Une étude en partie rétrospective, en partie prospective a été conduite de mars  à juillet 2005 dans trois services de tuberculose dans 3 districts au Xishuangbanna, une région tropicale multi-ethnique frontalière du Laos et du Myanmar.

Six domaines spécifiques de qualité de vie ont été mesurés chaque mois et couplés à l’évolution clinique et biologique. L’analyse a porté sur l’évolution des patients répartis en score général (mauvais, moyen ou bon) et en score spécifiques de QdV (1. Sensation d’état physique, 2. Psychologie émotionnelle, 3. Niveau de capacité fonctionnelle, 4. Bien-être social ou familial, 5. Relation médecin-malade, 6. Croyance et spiritualité)

129 patients tuberculeux (moyenne d’âge 39 ans) en majorité masculins (68%) ont été suivis. 114 (90%) étaient  BK positif. L’état clinique et pondéral des 129 patient s’est nettement amélioré entre le début et la fin du suivi. Un suivi détaillé n’a été possible que chez 44 patients. L’augmentation de poids était importante en début de traitement puis stagnait à partir du 3ème mois ; 3 cas parmi les 44 en fin de traitement étaient encore BK positif (échec thérapeutique, multi-résistance probable). L’évolution du score global était favorable pendant le suivi : le score général passait de 71.0 ± 15.1 à 85.4 ± 9.5, et il ne restait plus que 4,6% de patients en catégorie « mauvaise » contre 22,7% au début. L’évolution des scores spécifiques s’améliorait également, surtout sur  les scores du domaine 1 à 3 mentionnés plus haut . Les scores du domaine 4 à 6 montraient une tendance à l’amélioration non significative. La nature des questions 4 à 6, trop liées à l’intimité ou induisant une crainte de représailles, expliquait leur  mauvaise performance. L’age et le niveau éducatif étaient liés aux scores globaux et spécifiques, le revenu était seulement lié au score 4 (P<0.05).

Au questionnaire global d’utilisation simple et rapide (5 à 10 à minutes), nous proposons d’ajouter les trois catégories de questions spécifiques 1 à 3 concernant l’état physique, psychologique et fonctionnel pour le suivi en routine des patients tuberculeux. Les questions 4 à 6 concernant l’état psycho-social, la relation médecin-malade et la spiritualité peuvent être supprimées, ou reformulées et posées en dehors du contexte hospitalier.